L’aromathérapie : la cellule bien-être 

Depuis quelques années, nous avons instauré l’aromathérapie au sein de la maison de repos. Cela consiste en l’utilisation d’huiles essentielles (extraits de plantes aromatiques liquides) qui sont soit diffusées dans l’atmosphère, soit utilisées pour des massages.

Il n’est évidemment pas question de remplacer l’approche allopathique du résident par une approche uniquement naturelle mais bien d’associer ces deux types de médecines en vue d’améliorer le confort et le bien-être de chaque résident. L’utilisation des huiles essentielles permet alors d’aborder la personne dans sa globalité et d’agir sur différents types de symptômes physiques (douleur, …) et psychiques (anxiété, dépression,…) ainsi que sur le bien-être de la personne.

Elles permettent également de créer une ambiance olfactive agréable voire de neutraliser certaines odeurs indésirables.

Concrètement, nous avons mis différentes mesures en place : plusieurs diffuseurs à chaque étage diffusent des huiles essentielles, l’ergothérapeute propose des bains aromatiques et des massages aromatiques. Des soins individualisés peuvent également être proposés : soins de bouche à base d’hydrolats aromatiques, application d’huiles essentielles permettant de soulager les difficultés respiratoires ou digestives, etc.

 

Une réflexothérapeute indépendante vient plusieurs fois par semaine, proposant des massages en chambre ou dans un local mis à sa disposition qu’elle aménage afin de favoriser la détente des résidents.

Un coiffeur  vient à la Résidence trois fois par semaine.

Une pédicure est présente tous les vendredis matins.

Une kinésithérapeute indépendante se déplace 3 fois par semaine afin de s’occuper des résidents MRPA.